Comment utiliser les huiles essentielles au quotidien ?

Les huiles essentielles existent et sont utilisées depuis des milliers d’années. Mais comment savoir quelles huiles essentielles utiliser, avec quelles précautions et pour quels petits maux ? On fait le point.

Le 20 mai 2021

Expertises :

Interview

Pour vous guider dans vos choix, nous avons demandé à Flore Nicolas, naturopathe et Experte MonMARTIN, de répondre à nos questions.

Qu'est-ce qu'une huile essentielle ?

Une huile essentielle est, d’après le Larousse, un « composé aromatique et volatil extrait de plantes ». Elle s’obtient par distillation, à la vapeur d’eau ou à sec, ou bien par des procédés mécaniques.

Pour l’extraction, on utilise différentes parties des végétaux, tout dépend des plantes : les fleurs, les pétales, les feuilles, l’écorce, les graines, les racines …

Par exemple, pour l’huile essentielle de lavande, les fleurs vont être utilisées, mais pour l’eucalyptus, ce seront les feuilles.

Il est très important de choisir une huile essentielle de qualité, pure et 100% naturelle, c’est-à-dire sans trace de pesticides. L’utilisation d’une huile essentielle de qualité médiocre peut être contreproductive, voire provoquer des effets indésirables.

Bien vérifier les mentions sur l’étiquette, la provenance et le chémotype. Le nom en latin doit aussi être précisé sur le flacon, ce qui vous garantira d’avoir la bonne huile essentielle.

Pour finir, choisissez des flacons d’huile essentielle vendus dans une boite ou en verre opaque car l’huile essentielle doit être protégée de la lumière pour garder toutes ses propriétés.

Y a-t-il des précautions d'emploi à prendre ?

En termes de précautions d’utilisation, l’huile essentielle est déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.

Pour l’usage externe, je conseille de faire un test 24 h avant dans le pli du coude en y appliquant 1 goutte d’huile essentielle avec de l’huile végétale, la valeur d’environ une demi-cuillère à café. Si vous n’avez pas de réaction allergique, vous pouvez utiliser l’huile essentielle sans problème.

Quoiqu’il en soit, il est préférable de se conformer aux conseils de votre thérapeute et, si vous observez un effet secondaire, arrêtez immédiatement son utilisation !

Pourriez-vous nous indiquer quelques huiles essentielles et leur utilisation ?

Oui… Vous avez par exemple la lavande officinale - attention ! ce n’est pas la même chose que la lavande aspic ou la lavande fine ! – qui est calmante. Elle va aider lorsque vous êtes agité ou que vous avez des difficultés à dormir. Elle est également utilisée comme répulsif pour les poux et en cas de brûlure.

Une autre huile essentielle intéressante est la Camomille romaine, très efficace en cas de stress car elle calme le système nerveux. Elle détend, défait les noeux, et est antispasmodique. Elle est aussi antidouleur et anti-inflammatoire : migraine, douleurs dentaires, … Elle est par ailleurs merveilleuse pour la digestion.

Enfin, je ne peux pas omettre l’huile essentielle de Ravintsara, l’huile de l’immunité, des affections ORL et de la fièvre.

Une recette ou une astuce pratique à nous communiquer ?

Je vous conseille d’avoir toujours avec vous un petit flacon d’huile essentielle d’Hélicryse italienne. Elle fait des prodiges pour les bleus et les coups. Dès le choc, mettre une goutte pure sur la partie ayant reçu le coup : vous n’aurez pas ou peu de bleu ensuite. Répétez l’opération si nécessaire 3 à 5 fois dans la journée.

Alors, prêt(e) à vous constituer une petite trousse de secours avec des huiles essentielles ?

Si vous souhaitez en savoir plus, suivez Flore dans son atelier « Mes petits maux, ma trousse sur mesure » qui vous donnera bien d’autres conseils, la composition de trousses familiales, de voyage, pour le bureau, l’été… et quelques recettes pour vos petits maux du quotidien ! 😊

Prenez soin de vous 😉

Pour aller plus loin

  • Le 2 janvier 2023

    Hériter du stress : est-ce immuable ?

    On dit souvent que le stress est le mal du siècle. Pourtant, il est indispensable à notre survie. Mais, lorsque celui-ci devient chronique et inexpliqué, on peut s'interroger sur son origine. Et si une part de notre stress quotidien et chronique venait de plus loin, de notre ascendance ?
    Lire cet article Hériter du stress : est-ce immuable ?
  • Le 8 décembre 2022

    Fatigue matinale : "il faut adopter un rituel dynamisant"

    Lors des saisons automnales et hivernales, il n’est pas rare que la fatigue soit présente dès le réveil. Jean-Paul Michal, sophrologue, Expert monMARTIN et auteur de l’atelier « La respiration, un rituel matinal pour dynamiser sa journée », revient sur les causes de cette fatigue et partage avec nous un petit exercice dynamisant aussi simple qu’efficace.
    Lire cet article Fatigue matinale : "il faut adopter un rituel dynamisant"