Les neurotransmetteurs, ces messagers chimiques indispensables à notre équilibre

Ils sont peu connus du grand public mais sont pourtant indispensables à notre équilibre physique et mental. Eux ? Ce sont les neurotransmetteurs, des messagers chimiques permettant aux neurones de communiquer entre eux. Zoom sur leurs rôles au sein de l’organisme ainsi que sur les aliments à privilégier pour favoriser leur production. 

Le 13 novembre 2023

Expertises :

Types :

Neurotransmetteurs : de l’alimentation au cerveau

Image de vecstock sur Freepik

Également connus sous le nom de neuromédiateurs, les neurotransmetteurs sont des messagers chimiques qui permettent aux neurones de communiquer entre eux. Concentration, mémorisation, contrôle des mouvements, régulation de l’humeur et de l’appétit… Ils jouent des rôles essentiels au sein de l’organisme et sont donc indispensables à son bon fonctionnement.

La libération d’un neurotransmetteur pouvant exciter un neurone ou au contraire inhiber son activité, on distingue les neurotransmetteurs excitateurs et les neurotransmetteurs inhibiteurs.

Parmi les principaux neurotransmetteurs excitateurs, il faut citer la dopamine et l’acétylcholine.
La sérotonine et le GABA, quant à eux, font partie des principaux neurotransmetteurs inhibiteurs.

Si ces petites molécules méritent toute notre attention, c’est parce que le contenu de notre assiette influence directement leur production. En effet, certains acides aminés et nutriments présents dans notre alimentation participent à leur synthèse. 

La dopamine

Image de Vectonauta sur Freepik

La dopamine est associée à l’énergie, au désir mais aussi à la concentration et à la mémorisation.

Parmi les symptômes pouvant évoquer un déficit, on retrouve donc une fatigue matinale, une perte de plaisir ou encore des difficultés de concentration et de mémorisation.

Pour favoriser sa production, il faut consommer des aliments riches en phénylalanine et en tyrosine. Il s’agit de deux acides aminés essentiels – c’est-à-dire que nous ne fabriquons pas - que l’on retrouve dans la viande, le poisson, les œufs, le fromage, les amandes, la banane, l’avocat, les graines de sésame ou encore les flocons d’avoine.

L’acétylcholine

Image de timolina sur Freepik

L’acétylcholine est associée à la concentration, à la mémorisation ainsi qu’à la créativité.

Parmi les symptômes pouvant évoquer un déficit, on retrouve donc des troubles de la mémoire et de l’attention ainsi qu’une diminution de la créativité.

Pour favoriser sa production, c’est sur les aliments riches en choline et en vitamine B5 qu’il faut miser. On peut les trouver par exemple dans la viande, les coquilles Saint-Jacques, les crevettes, les œufs, les épinards, les brocolis, les germes de blé ou encore les noix de macadamia.

La sérotonine

La sérotonine est le neurotransmetteur le plus connu du grand public. Aussi appelée « hormone du bonheur », elle joue un rôle majeur dans la régulation de l’humeur mais aussi de l’appétit et du sommeil.

Parmi les symptômes pouvant évoquer un déficit, on retrouve donc des troubles de l’humeur, une vulnérabilité au stress, des fringales sucrées mais aussi des pratiques addictives.

Pour favoriser sa production, il faut privilégier les aliments qui contiennent du tryptophane. Cet acide aminé essentiel se trouve dans la volaille, la viande de porc, les sardines, les œufs, le fromage, les asperges, le cresson, les légumineuses mais aussi les fruits à l’instar de la banane, de l’ananas et de la fraise.

Le GABA

Image de Racool_studio sur Freepik

Le GABA ou acide gamma-aminobutyrique est associé à la détente et à la régulation de l’anxiété.

Parmi les symptômes pouvant évoquer un déficit, on retrouve donc des difficultés d’endormissement et des troubles anxieux.

Pour favoriser sa production, on opte pour des aliments qui renferment de la glutamine. C’est le cas par exemple du blé et du riz complet, de l’avoine, de la pomme de terre, des lentilles, des brocolis, des épinards, des agrumes et des noix.

Comprendre les liens entre alimentation et neurotransmetteurs vous permet d’être mieux armés pour prendre soin de votre santé au quotidien. En étant à l’écoute de vous-même et en faisant des choix alimentaires éclairés, vous pouvez améliorer votre bien-être global. Alors, prêts à soigner votre assiette😊?

Sources

  • Neurotransmission par Kenneth Maiese, MD, Rutgers University 
  • « Dans le secret de notre cerveau : les principaux messagers chimiques » - Muriel Bamberger, naturopathe et Experte monMARTIN

Pour aller plus loin

  • Le 2 octobre 2023

    Que mettre dans votre assiette en période de stress ?

    Difficultés relationnelles, surcharge de travail, bouleversement familial… Se sentir épuisé lors des périodes de stress qui ponctuent l’existence n’est pas une fatalité. Certaines habitudes nutritionnelles, simples à adopter, peuvent vous aider à rester en forme durant ces périodes exigeantes.
    Lire l'article Que mettre dans votre assiette en période de stress ?
  • Le 1 juin 2023

    De la vie dans vos assiettes

    L'alimentation est essentielle dans notre quotidien : découvrez comment elle peut devenir votre alliée pour garder tonus et vitalité tout en renforçant votre immunité
    Lire l'article De la vie dans vos assiettes
  • Dis-moi ce que tu manges, je te dirai pourquoi tu stresses

    Découvrez les nutriments et les antidépresseurs naturels de votre assiette pour apprivoiser votre stress. Vous serez surpris de son impact sur votre humeur au quotidien.
    Lire la fiche Dis-moi ce que tu manges, je te dirai pourquoi tu stresses