Le marathon des fêtes

Lors des fêtes de fin d'année, notre organisme est mis à rude épreuve. En effet, celui-ci est obligé de travailler deux fois plus pour évacuer les toxines ingérées en un court laps de temps. Voici donc les bons réflexes à adopter pour prendre soin de notre système digestif durant cette période.

Le 16 décembre 2020

Expertises :

Interview

Naturopathe et Experte monMARTIN, Flore Nicolas partage avec nous ses bons conseils.

Les repas de fin d'année arrivent : comment préparer notre système digestif ?

C’est du sport de manger autrement ! On va obliger son organisme à travailler deux fois plus pour évacuer les toxines ingérées en un court laps de temps. Sans parler des surcharges alimentaires qui risquent de perturber la qualité de votre santé et de votre sommeil, ainsi que de votre système immunitaire qui va prendre le relais, alors qu’il est censé nous protéger à chaque minute contre les virus et les bactéries.

Comme pour les sportifs face à un marathon, je vous propose de vous y préparer et de vous aider à mettre en place des solutions faciles qui vous éviteront la gueule de bois, la crise de foie, les nausées, la fatigue chronique et les ballonnements disgracieux. 

  • Tout d'abord, démarrez la journée avec un petit déjeuner léger, mais complet ! Préférez les fruits frais pour débuter, ou un yaourt végétal, des flocons d’avoines, des oléagineux et/ou des fruits secs, ou pourquoi pas un oeuf à la coque et un morceau d’avocat pour de bons omégas 3. Si vous n’avez pas faim, ne vous forcez pas, vous commencerez le repas suivant par des crudités et des dips de saison.
  • Nous sommes tous soumis à des stress différents, les cadeaux, les préparatifs, les convives, le travail qui doit être terminé à temps, c’est la course ! N’hésitez pas à prendre un instant avant les repas pour revenir à vous avec quelques respirations longues qui auront pour effet d’abaisser vos tensions (applications de cohérence cardiaque sur smartphone).

C'est du sport de manger autrement ! Comme pour les sportifs face à un marathon, je vous propose de vous y préparer et de vous aider à mettre en place des solutions faciles qui vous éviteront la gueule de bois, la crise de foie, les nausées, la fatigue chronique et les ballonnements disgracieux. Profitez donc des fêtes de manière plus sereine !

Flore Nicolas, Naturopathe, Experte monMARTIN

Le jour J, que devons-nous faire et surtout ne pas faire ?

  • Mangez léger avant le repas festif, en évitant les plats trop gras ou trop lourds qui vont perturber votre digestion et celle à venir.
  • Redoublez d’imagination en commençant par du cru (petits apéros de crudités trempées dans des sauces que vous aurez préparées avec des épices, aromates, pesto, olivades), ce qui permettra d’envoyer des enzymes qui ont pour rôle de préparer votre digestion. Evitez de sauter sur les apéritifs type feuilletés, pain surprise, blinis et canapés, pour ne pas ralentir le travail digestif et vous couper l'appétit trop rapidement.
  • Contrairement à ce que l’on pense, ce n’est pas tant le mélange des alcools qui va être compliqué à gérer, mais plutôt la quantité et la qualité. Privilégiez donc des alcools peu acides comme le vin rouge de préférence bio ou en biodynamie. Dans le meilleur des cas, arrêtez-vous de boire lorsque vous passez à table pour éviter toute interaction avec le bol alimentaire, ou buvez quelques gorgées d’eau pour diluer l’alcool.
  • Enfin, mangez dans la bonne humeur, il vaut mieux un gros dîner entre amis qu’une soupe à la grimace. Votre organisme travaille mieux dans une atmosphère agréable.

Pouvez-vous nous donner 3 astuces pour contrer les petits tracas digestifs ?

  1. Mettre une bouillote sur le foie : la fameuse bouillotte sur le foie au coucher mettra ce dernier à bonne température et facilitera son travail dès le début de la nuit.
  2. Faire une pause avant le dessert : embarquez vos convives dans un jeu pour éloigner au mieux le sucre de votre plat principal, ce qui évitera une fermentation et des ballonnements désagréables.
  3. Consommer du charbon Belloc : il absorbera l’alcool et les toxines que l’organisme n’aura pas su gérer. Vous pouvez également confectionner une tisane hépatique ou digestive pour toute la famille avant de vous coucher (thym, romarin, fenouil, réglisse, mélisse, ortie, etc.).

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Pendant les jours qui précéderont le repas du 31, mettez votre corps au repos, il a bien travaillé !

N’hésitez pas à le remercier en dormant le plus possible, le repos étant la meilleure détox. Il récupérera des capacités digestives plus rapidement. Attention aux fausses sensations de faim : votre estomac est distendu et vous donnera de mauvaises informations. Il va falloir user de subterfuges (fruits, oléagineux, desserts végétaux etc.) plutôt que de piocher dans la boîte de chocolats que vous avez reçue en cadeau de noël.

Pas ou peu d’alcool pour éviter de solliciter à nouveau le foie, laissez-le tranquille et abaissez les toxiques responsables de son affaiblissement (café, thé, sucre, produits laitiers, tabac).

Mangez simple et vivant (cru) pour une meilleure vitalité dans la journée et un apport rapide de vitamines et minéraux.

Pour finir, hydratez-vous ! Tisanes, bouillons, soupes de légumes... et sautez un repas si vous n’avez pas faim (repos digestif).

N’oubliez pas que rien n’est parfait, et qu’il ne s’agit pas de se culpabiliser pendant ces fêtes, profitez, et prenez contact avec un(e) naturopathe si votre digestion ne s’en remet pas d’ici là !

Pour aller plus loin

  • Le 28 avril 2022

    Les bases de l'alimentation santé

    Le naturopathe dispose d’une large gamme d’outils pour aider son client à retrouver son équilibre. Trois techniques sont cependant dominantes : l’alimentation diététique, la régulation des émotions et du stress et, enfin, l’exercice physique.
    Lire cet article Les bases de l'alimentation santé
  • Le 8 décembre 2022

    Fatigue matinale : "il faut adopter un rituel dynamisant"

    Lors des saisons automnales et hivernales, il n’est pas rare que la fatigue soit présente dès le réveil. Jean-Paul Michal, sophrologue, Expert monMARTIN et auteur de l’atelier « La respiration, un rituel matinal pour dynamiser sa journée », revient sur les causes de cette fatigue et partage avec nous un petit exercice dynamisant aussi simple qu’efficace.
    Lire cet article Fatigue matinale : "il faut adopter un rituel dynamisant"